Dernier numéro du Communiste (No 6)

Availability: En stock
SKU
le Communiste (No 6)
7,00 CHF
-
+

Quick Overview

Des milliers de communistes isolés veulent se battre, mais personne ne les appelle au combat. Personne ne les organise et leur donne les outils nécessaires. Personne ne défend de manière cohérente un programme communiste ! Ces communistes ont besoin d'une organisation de lutte. Nous en avons tiré la conclusion logique : en mai, nous fonderons le Parti Communiste Révolutionnaire.

Pour cela, nous avons besoin d'un nouveau journal. Le Communiste n'est pas un journal théorique qui commente l'actualité depuis la ligne de touche. Ce nouveau journal est un « organe central » léniniste, l'outil pour construire une organisation politiquement unifiée.

Ce nom est notre programme : avec ce journal dans les mains, nous hissons fièrement la bannière du communisme. Nous devons nous montrer courageux et nous faire reconnaître comme communistes. Nous nous distinguons ainsi, car nous sommes les seuls à avoir fait de notre programme ce que beaucoup pensent : que ce système doit être renversé. La tâche du Communiste est d'unir cette nouvelle couche de milliers de communistes en une force qui interviendra activement dans le cours de l'histoire.
  • 

24 pages journal

  • nouveau numéro chaque mois: abonne-toi ici !

Contenue du No 6 :
  • Grève de 7 jours chez Vetropack
  • La Migros : M comme mépris !
  • Les leçons de l'échec de l'initiative sur les primes
  • Les enseignants à bout de souffle : ils s'organisent
  • La IIIe Internationale et sa place dans l'histoire
  • Allemagne & France: Lutte contre la droite et l'extrême droite
  • GB : La camarade Fiona contre les hypocrites sionistes
  • Révolution au Kenya
  • Que pensent les communistes de la violence ?
  • Camp d'été marxiste 7-11 août

Tu es communiste ? Alors tu dois …

1.     … t'organiser autour d'un journal révolutionnaire !

Si tu veux changer le monde, si tu veux lutter pour le communisme, tu as besoin d'un journal révolutionnaire ! Tous les grands révolutionnaires, allant de Marx à Lénine et Trotsky, ont activement construit un journal révolutionnaire et l'ont utilisé comme arme dans leur lutte. Ceci n'est pas un hasard : le journal répond au fait que nous ne pouvons rien faire seuls. Pour intervenir dans le monde, nous devons nous unir avec d'autres communistes.

Lénine, en particulier, a mené une lutte acharnée au début du XXème siècle pour la construction d'un journal national et unifié, l'Iskra (l'étincelle). À ce moment-là, il y avait partout en Russie des forces révolutionnaires qui avaient commencé à lutter et à s'organiser. Cependant, ces jeunes travailleurs étaient isolés et ne travaillaient pas ensemble. Ainsi, ces groupes étaient trop faibles pour avoir un véritable impact dans la lutte des classes. Cependant, leur potentiel était gigantesque ! Lénine avait compris que ces forces révolutionnaires allaient devoir s'unir au sein d'une organisation centralisée pour devenir une véritable force dans la lutte.

Pour travailler ensemble, il faut un programme commun et une direction politique claire. Pour Lénine, le journal était précisément un moyen d'atteindre cet objectif. C'est de ce point de vue que nous abordons la question du journal. Ce n'est pas un but en soi. Le communiste est un outil pour rassembler les forces communistes en Suisse et pour construire une organisation communiste.

2.     … transformer des travailleurs en communistes avec le journal !

Pour changer le monde, nous devons le comprendre. Nous devons comprendre comment fonctionne le capitalisme, à quel stade se trouve la conscience de la classe ouvrière en Suisse et au niveau mondial, et quelles sont les tâches des communistes aujourd'hui. Tout cela se trouve dans le journal : il explique  les positions communistes face aux questions les plus importantes d'aujourd'hui. Cela aide les communistes en Suisse à défendre une position commune. Ce n'est que lorsque nous défendons une position commune que les travailleurs commencent réellement à l’envisager.

De plus, le journal contient des rapports et des expériences de travailleurs et de jeunes en lutte en Suisse et au niveau international. Cela nous permet d'avoir un aperçu sur la conscience des classes en lutte.

Pourtant, ce n'est pas tout : un journal révolutionnaire doit expliquer, éduquer et élargir l'horizon de la classe ouvrière. C'est pourquoi le journal ne contient pas seulement des articles sur des questions quotidiennes, mais aussi sur les grandes questions : la philosophie, l'art et l'histoire. Le journal explique pourquoi seul le communisme peut résoudre les problèmes de la classe ouvrière. Il ne s'agit pas uniquement de questions de salaires, mais de la libération de l'humanité après 10 000 ans de société de classes !

3.     … activement défendre les idées du communisme !

Le journal révolutionnaire ne contient pas de simples « analyses intéressantes » sur le monde, nous ne sommes pas des communistes d'internet. Nous devons activement agir pour défendre le programme communiste au sein des mouvements actuels, apporter les idées révolutionnaires aux jeunes ainsi qu’à la classe ouvrière, et lutter pour ces idées.

Nous discutons avec les grévistes de la direction que doit prendre leur lutte pour être victorieuse, et nous discutons avec les manifestants pour le climat de la nécessité d'un programme communiste pour résoudre la crise climatique. Tous ceux qui sont d'accord doivent s'organiser, prendre des journaux et convaincre trois autres militants.

Certains bien-pensants pessimistes de gauche se plaignent qu'aujourd'hui, à chaque manifestation, à chaque grève et à chaque lutte, il y a des communistes de l'étincelle qui discutent activement avec tous les participants, qui font des interviews, qui défendent nos idées et qui vendent notre journal. Nous le faisons parce que c'est nécessaire : le journal est une arme pour défendre et ancrer les idées révolutionnaires dans le mouvement des ouvriers.

4.     … construire une cellule communiste – là où tu es !

C'est ta tâche de trouver de nouveaux communistes et de les organiser. Dans ton école, université ou sur ton lieu de travail. C'est exactement pour cette raison que tu as besoin du journal : avec le journal, tu te démarques, tu t'identifies clairement et ouvertement comme un révolutionnaire organisé qui lutte activement pour le communisme. Ensuite, tu peux discuter du contenu avec les personnes intéressées et tenter de les convaincre. 

La construction d'une cellule communiste commence par la vente et la discussion régulière de journaux, car ceux-ci contiennent déjà les deux éléments les plus importants : la théorie et des exemples pratiques. Tout le programme du communisme se trouve dans ces pages !

Aide à construire le journal révolutionnaire !

Si toi aussi tu luttes pour le renversement du capitalisme, c'est ton journal ! Contrairement à d'autres journaux de « gauche », nous ne comptons pas sur des académiques pour rédiger le contenu à notre place. Nous donnons une tribune et une voix aux combattants honnêtes - à cette couche de la société qui se réveille maintenant à la vie politique et qui ne recule devant rien pour faire tomber ce système dégénéré. Si c'est ton cas, écris-nous ! Dis-nous pourquoi tu te bats, ce qui te donne de l'espoir et ce qui te révolte. Montre aux communistes en Suisse qu'ils ne sont pas seuls !

Écris-nous à redaction@marxiste.ch !

 

Soutiens notre travail !

Le communiste n’est pas un produit de consommation. C’est un organisateur collectif de l’idée d’une société meilleure et socialiste. Si ce n’est pas un argument pour s’abonner à notre journal et ainsi soutenir la construction des forces marxistes révolutionnaires dans le monde entier – quoi d’autre ? Par conséquent, abonne-toi dès aujourd’hui. Ou encore mieux : rejoins-nous, aide à construire une organisation révolutionnaire !

Coordonnées bancaires : Der Funke | IBAN : CH39 0900 0000 8563 7568 1 | Compte Postal : 85-637568-1 | PayPal & Twint

Plus d’information
Author l'étincelle
Label New
Langue Français